Afficher le menu

Camille, 26 ans – « Emmaüs, c’est une grande famille »

  • Groupe où elle a effectué son service civique : Communauté Emmaüs de Paris
  • Mission : chargée de développement et communication
  • Durée : 1 an

Camille est aujourd’hui chargée de développement au Relais, une structure d’insertion d’Emmaüs. Un an plus tôt, elle découvrait Emmaüs grâce à un service civique qui l’a passionnée.

Pourquoi avoir choisi Emmaüs pour faire ton service civique ?

Quand j’ai postulé, je ne connaissais pas du tout Emmaüs. Au début, je me suis demandée où j’avais mis les pieds. Puis en visitant la communauté, je me suis dit en fait c’est génial de pouvoir aider les gens à se reconstruire !

Quelles étaient tes missions de service civique ?

Mon projet principal a été de superviser la refonte de notre site web de A à Z. Je m’occupais aussi du recrutement des bénévoles, des demandes de financement et des outils de communication. J’étais également impliquée dans l’organisation des sorties pour les compagnons avec l’assistante sociale : cinéma, visites du Sénat et du Parlement, bowling, etc… Pour moi, entrer chez Emmaüs, c’était mettre un premier pied dans le monde professionnel. A l’intérieur d’Emmaüs, il y a tellement de choses que l’on peut faire et on est encadré, ça nous aide à trouver notre voie !

Donc le service civique à Emmaüs, tu recommandes ?

Bien sûr. Il ne faut pas avoir peur, travailler avec l’humain c’est forcément imprévisible ! Et il y a de toute façon une certaine
bienveillance chez Emmaüs : on a le droit d’essayer, on a le droit de rater car on pourra se relever de toute façon. Et on est toujours bien accueilli(e) ! Emmaüs, c’est une grande famille.

Quels sont les meilleurs moments que tu as passés ?

Quand les compagnons participaient aux sorties que j’avais organisées et qu’ils venaient me les raconter avec le sourire ou lors des repas, on vivait de véritables moments de complicité. Aussi, les compagnons venaient du monde entier (37 nationalités exactement !). Et je me souviens d’un repas où chacun avait préparé une spécialité de son pays, c’était incroyable !

Tu travailles à Emmaüs maintenant, que fais-tu ?

Les valeurs que défend Emmaüs, notamment l’accueil inconditionnel, l’insertion par la culture, etc… faisaient écho à mes idées. Donc pour moi c’était naturel de revenir travailler dans cette association. Aujourd’hui, je suis chargée de développement au Relais, une structure d’insertion. Je fais de la prospection pour trouver des endroits où installer des bornes relais, dans lesquelles les gens peuvent déposer des vêtements. A Emmaüs, tout le monde a sa chance ! Et je pense que si je n’y avais pas fait mon service civique, je ne ferais pas un travail qui me passionne autant aujourd’hui.

Intéressé(e) ? Tu peux comme Camille rejoindre les équipes d’Emmaüs pour faire un service civique !

Dernières actualités