Afficher le menu

Thomas, Nikita et Cyril, nous racontent leur expérience sur les chantiers d’été !

Thomas, Nikita, 21 ans et Cyril, 22 ans, se sont rendus sur le chantier d’été d’Emmaüs 82, en Tarn et Garonne, près de Montauban. Nous leur avons posé quelques questions.

Pourquoi as-tu décidé de faire un chantier d’été ?

Thomas : Avec mes 4 camarades, nous recherchions un stage de solidarité nationale. Les chantiers d’été permettaient de nous retrouver tous les cinq.

Qu’est ce que tu as le plus aimé sur ton chantier ?

Nikita : Ce que j’ai le plus aimé c’est justement vivre dans la communauté. Tout le monde était si bienveillant. Je ne finissais pas de faire des rencontres et de découvrir des histoires des gens de divers horizons. C’était aussi l’occasion pour moi de forger des amitiés.

Pourquoi s’engager sur un chantier d’été ? – Que dirais tu à quelqu’un qui hésite à s’engager ?

Cyril : Pourquoi faut-il s’engager ? C’est un acte social et écologique. Ecologique car Emmaüs donne une deuxième vie aux objets, et social car l’argent récolté permet de faire vivre les plus démunis. De plus, si quelqu’un hésite, je lui dirais que c’est une expérience incroyable et inoubliable. Personnellement, cela a changé ma vision du monde et après cette expérience, j’ai pour ambition de m’engager encore plus dans l’humanitaire et le solidaire car j’ai eu une réelle prise de conscience. À la fin du stage, il y avait un vrai sentiment d’accomplissement car on a eu l’impression d’aider, mais aussi de la tristesse… On s’attache très vite à la communauté.

Dernières actualités